Qui suis-je ?
Mon parcours et ma formation

« L’homme doit harmoniser l’esprit et le corps »


Hippocrate

 

montage photos bio2

Ma rencontre avec la naturopathie

Dans quelle mesure sommes-nous responsables de notre propre santé ? Notre corps est-il capable d’éliminer les toxines produites par notre mode de vie ? Que pouvons-nous faire pour préserver notre équilibre physique et psychique ? Peut-on vieillir en bonne santé ?  Pourquoi manger « bio » ?

Au fil de mes rencontres et de mes lectures, j’ai compris un jour que la naturopathie pouvait apporter une réponse à tous ces questionnements… et à bien d’autres encore… C’est ainsi que j’ai décidé en 2013 de me former à la naturopathie à l’école Aesculape. De par mon métier de traductrice spécialisée dans la santé et la nutrition, j’avais déjà eu l’occasion de me familiariser avec les approches thérapeutiques naturelles.

 
Naturopathie et yoga

Après avoir découvert le yoga en 1996, j’ai constaté au fil du temps qu’il induisait en moi un véritable processus de changement intérieur, contribuant à un meilleur équilibre entre le corps et l’esprit. J’ai donc choisi, en parallèle à mon parcours de naturopathie, de suivre une formation de professeur de yoga afin d’intégrer ce puissant outil de revitalisation à ma pratique de thérapeute. Je donne par ailleurs des cours à l’école Yama d’Aix-en-Provence.

 
Un cadre professionnel rigoureux

Membre de l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire (OMNES), je suis certifiée par la Fédération Française des Écoles de Naturopathie (FÉNA). À ce titre je suis signataire de la charte de la FÉNA et je me suis engagée à respecter son code de déontologie ainsi que le secret professionnel.

Extraits du code de déontologie de la FÉNA

« Le naturopathe a pour vocation de se mettre au service de la personne humaine et, par l’enseignement des lois de la vie, de permettre à tous ceux qui le souhaitent… d’acquérir le meilleur niveau de santé possible. »
« Le naturopathe se doit d’entretenir et de perfectionner ses connaissances via un système de formation professionnelle continue. »
« Le naturopathe n’interviendra en aucun cas en lieu et place du médecin pour ce qui concerne le diagnostic ainsi que pour toute pathologie infectieuse, lourde ou lésionnelle »